Les 10 tendances de consommation technologique en 2014

Comme chaque année, Ericsson dévoile les 10 tendances de la consommation technologique. Trois tendances de fond se dégagent.

 
10 tendances des TICLe 11 décembre 2013, Ericsson, le leader mondial des infrastructures télécoms et des services de communication, dévoilait les 10 grandes tendances du numérique pour l’année 2014. C’est l’avantage de ces grands groupes internationaux que de pouvoir mener des études à grandes échelle (programme de recherche portant sur un panel de 100 000 personnes) et d’être capable d’analyses et prédictions assez pertinentes.

 Trois grandes tendances se dégagent : la transformation de la société par les applications, l’utilisation du corps humain comme mot de passe, la présence de capteurs partout autour de nous.

 1. « Les applications vont transformer la société. L’adoption rapide des smartphones aux quatre coins du monde a complètement changé notre façon de communiquer et d’utiliser Internet. Nous entrons maintenant dans une nouvelle ère, celle de la diversification de l’usage de ces smartphones, les consommateurs étant demandeurs d’applications dans tous les secteurs de la société : achats, soins, communication avec les services publics, transports, etc. Les applications deviennent aujourd’hui plus importantes que le téléphone lui-même.

 2. L’utilisation du corps comme mot de passe. Les sites exigent des mots de passe de plus en plus longs, comportant des combinaisons de chiffres, de lettres et de symboles de plus en plus compliqués à retenir, d’où l’intérêt croissant que suscitent les solutions biométriques. D’après notre étude, 52 % des utilisateurs de smartphones souhaiteraient utiliser leurs empreintes digitales à la place des mots de passe et 48 % seraient intéressés par la reconnaissance de l’iris de l’œil pour déverrouiller leur écran. Ils sont au total 74 % à penser que les smartphones biométriques vont s’imposer en 2014.

 3. Le moi quantifié. Pression artérielle, fréquence cardiaque, nombre de pas effectués : les applications mobiles de mesure des données personnelles ont la cote. D’un simple clic, elles vous permettent de suivre l’ensemble de vos activités et de mieux connaître votre corps. 40 % des personnes interrogées souhaitent pouvoir utiliser leur téléphone pour enregistrer toutes leurs activités physiques et 56 % veulent pouvoir surveiller leur pression artérielle et leur fréquence cardiaque à l’aide d’une simple bague.

 4. Internet accessible partout. Force est de constater que l’Internet mobile accuse un retard par rapport à la voix. Les utilisateurs de smartphones réalisent aujourd’hui que les barres de signal qui apparaissent sur leur téléphone ne sont plus un repère fiable. En effet, une qualité de signal suffisante pour un appel vocal ne l’est pas forcément pour surfer sur Internet. D’après les résultats de l’enquête, c’est dans le métro que le niveau de satisfaction est le plus bas quant à la qualité de l’expérience Internet.

 5. Les smartphones réduisent la fracture numérique. A l’échelle mondiale, l’accès à Internet reste encore inégalement réparti, donnant lieu à ce qui est communément appelé la fracture numérique. Or, l’arrivée sur le marché de smartphones à bas prix signifie que les gens n’ont plus besoin d’acheter du matériel informatique coûteux pour accéder aux services Internet. 51 % des personnes interrogées dans le monde estiment que le téléphone mobile est l’équipement technologique le plus important et, pour nombre d’entre elles, il constitue le principal outil d’accès à Internet.

 6. Les avantages d’Internet prennent le pas sur les inquiétudes des internautes. Alors qu’Internet fait de plus en plus partie intégrante de notre vie quotidienne, les risques associés à son utilisation deviennent de plus en plus apparents. 56 % des internautes s’inquiètent des problèmes liés au respect de la vie privée. Toutefois, ils sont seulement 4 % à dire que cela les pousse à réduire leur usage d’Internet. Au lieu de cela, les consommateurs choisissent d’opter pour des stratégies qui leur permettent de réduire les risques, comme par exemple faire davantage attention au type d’informations personnelles qu’ils communiquent.

 7. Vidéo sur commande. En dépit de l’éventail de médias de plus en plus vaste qui s’offre à nous, nous semblons de moins en moins enclins à suivre nos propres choix. Il s’avère en effet que nos amis ont une grande influence sur les vidéos que nous regardons. Notre étude révèle que 38 % des personnes interrogées regardent plusieurs fois par semaine des clips vidéo qui leur ont été recommandés par leurs amis. Il en va quasiment de même pour la musique et les blogs.

 8. Visibilité des données. Les personnes interrogées sont 48 % à utiliser des applications qui leur permettent de mieux comprendre leur consommation de données. Parmi elles, 41 % souhaitent seulement savoir combien de données elles consomment, 33 % veulent s’assurer que le montant qui leur est facturé est correct et 31 % le font pour vérifier qu’elles ne dépassent pas le plafond de données fixé par leur opérateur. L’étude a également révélé que 37 % des utilisateurs de smartphones utilisent régulièrement des applications pour tester la vitesse de leur connexion.

 9. Présence de capteurs partout. Les services Internet interactifs étant désormais monnaie courante, les consommateurs souhaitent de plus en plus que notre environnement physique soit tout aussi réactif. Près de 60 % des personnes interrogées pensent que, d’ici la fin 2016, des capteurs seront utilisés dans tous les domaines du quotidien : soins, transports publics, voitures, maisons, lieux de travail, etc.

 10. Lire, mettre en pause et reprendre la lecture ailleurs. Sachant que 19 % du streaming se fait sur tablette ou téléphone, l’endroit où les consommateurs regardent la télévision tend de plus en plus à changer au gré du quotidien. Par exemple, une personne peut très bien commencer à regarder du contenu à la maison, puis mettre ce contenu en pause pour ensuite continuer à le visionner pendant son trajet vers son lieu de travail. Or, qui dit changement d’endroit, dit aussi changement de terminal. »

 

Le rapport complet : http://www.ericsson.com/res/docs/2013/consumerlab/10-hot-consumer-trends-report-2014.pdf

создать сайт